Mécanique automobile : agents chimiques dangereux

 Idée reçue  : En mécanique, il ne faut pas avoir peur de se salir les mains.faux


Le mécanicien automobile est exposé à de nombreux Agents Chimiques Dangereux (ACD) sous toutes les formes (liquides, poussières, vapeurs, gaz), selon deux voies d’exposition principales : cutanée et par inhalation.

La présence d’ACD dans l’atelier est souvent banalisée et le risque chimique est généralement sous-estimé alors même que les effets sur la santé sont connus et peuvent être très sérieux.

Modalités du suivi médical
Les salariés exposés aux Cancérogènes, Mutagènes et toxiques pour la Reproduction (CMR – article R. 4412-60) doivent être déclarés en Suivi Individuel Renforcé (R.4624-22 à R.4624-28) auprès du SIMT, votre service de Santé au Travail.

Télécharger l’ensemble de notre dépliant sur les agents chimiques dangereux dans la mécanique automobile