Notre CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens)

 Idée reçue  : Un service de santé au travail n’a pas de compte à rendre.faux


Tout service de santé au travail interentreprises se doit désormais de signer un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens appelé « CPOM » avec la CRAMIF et la DIRECCTE, et ce, après avis des organisations d’employeurs, des organisations syndicales de salariés et de l’agence régionale de santé.

Notre CPOM définit des actions prioritaires à mener envers nos adhérents, dans le respect de la politique nationale et régionale en matière de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail.
Il est en complète cohérence avec notre projet de service pluriannuel.

Le SIMT a retenu dans le cadre de son CPOM, trois « volets » composés d’actions orientées vers ses adhérents.

  1. Dans le premier volet constitué d’actions communes à tous les services de santé au travail, les thèmes choisis sont :
    • la prévention de la désinsertion professionnelle
    • la prévention du risque chimique CMR
    • la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)
    • la prévention des accidents du travail
  2. Le deuxième volet concerne les actions spécifiques au SIMT.
    L’action retenue a été la contribution à la traçabilité des expositions.
  3. Le troisième volet comprend les actions dites « mutualisées » entre plusieurs services de santé au travail. Il s’agit ici de notre participation :
    • à la base de données régionales CMR,
    • au dispositif régional dédié à l’interim.

Ce contrat explique également la mise en œuvre de chacune des actions, les moyens pour y parvenir ainsi que les indicateurs (quantitatifs et qualitatifs) de suivi et de résultats.